Collectionneur de manuscrits...

Publié le par Louis Rémond

Nous retranscrivons ici la réaction suscitée par la mise en ligne une première fois, il y a quelques semaines, des informations sur notre lignée, sur un autre site de blog, abandonné depuis...au bénéfice d'over-blog.com

Habitant Paris et collectionneur de manuscrits, j'ai acheté, probablement en 1975 ou76 , chez un libraire spécialisé de la rue Bonaparte un feuillet manuscrit sur un beau papier velin d'Arche, écrit à l'encre noire et signé O. VITAL-AET , 1947 . Il s'agit d' un poême illustré d'un dessin montrant un paysage de vallée de type vallée vosgienne ( sapins et maisons typiques au bord d'un rû ) .
Le texte du poême est le suivant :

"Pélerin de l'impossible
"Sur les chemins où vagabonde
"l'âme féconde...
"Il trace des routes paisibles
"Sur les fissures de murs hostiles;
"le doigt suit ces itinéraires
"Au hasard de ces cratères
"Et d'une géographie... (mot peu lisible : sans doute "futile.")
"Noyers gagnés par la brume,
"Vos verts se fondent au gris
"Dans quelques Talweg enfoui,
"Que ses rêveries exhument."

Je m'excuse de signer la présente d'un pseudo mais étant un collectionneur important de manuscrits et autographes sur la place de Paris, je souhaite garder l'anonymat : toutefois, cette pièce de ma collection n'ayant pas pour moi une importance essentielle, je la vendrai lors d'une prochaine vente à Drouot et viendrai vous en prévenir sur ce blog que j'ai découvert avec plaisir car le récit mis en ligne le 25 octobre était passionnant.

 Louis Rémond

Publié dans Littérature

Commenter cet article