Des casques verts de l'ONU ? Pour une brigade internationale de protection de la Biodiversité

Publié le par Michel M. Vital-Aêt

Les Vital-Aêt ont décidé, via ce Blog, de s'engager pour l'Environnement et le Développement Durable.

Après l'engagement souscrit auprès d' "un Défi pour la Terre", nous avons signé la pétition lancée par Pascal PICQ, paléoanthropologue au Collège de France pour la sauvegarde des grands singes,  dont le texte, très court, est le suivant :
 

"Les grands singes sont les témoins encore vivants d'une planète humaine qui ne se limite pas aux seuls hommes.Aujourd'hui, si aucune mesure d'envergure n'est prise, nous allons assister impuissants à leur disparition.C'est pourquoi nous appelons à une mobilisation de toutes les instances internationales et de chacun d'entre nous, pour appuyer toutes les initiatives en faveur de la préservation des grands singes, à commencer par la signature de la Déclaration internationale de l'ONU pour leur sauvegarde.
Nous demandons à tous les citoyens concernés de se joindre à cet appel."

( cf. http://www.cite-sciences.fr/petition/grands singes/ )

La terrifiante capacité de l'homme à poursuivre inlassablement la destruction de la Biodiversité ne cessera sans doute qu'avec l'extinction de l'espèce humaine elle-même, qui sera le point d'orgue du travail de sape que notre espèce aura ainsi conduit...

Pourtant, le combat doit être tout aussi inlassablement mené pour tenter d'enrayer ce processus affligeant.

Aussi la défense des grands singes, au patrimoine génétique à 98% identique au nôtre, paraît un engagement évident à souscrire, prioritaire, urgentissime, eu égard à la probabilité élevée de les voir disparaître de la surface de la planète, si rien n'est fait à très court terme pour mieux les protéger.

Lorsqu'on sait que même dans les grands parcs nationaux d'Afrique, ces animaux, ou, autre exemple, le Rhinocéros blanc du Nord, ne sont plus en sécurité, victimes du braconnage ou victimes des conflits, meurtriers pour les bêtes comme pour les hommes, qui s'y déroulent, on se convainc de la nécessité  de concevoir une véritable police environnementale mondiale.

Il s'agirait de  "casques verts" qui auraient pour mission, reçue de l'ONU, dans les espaces vitaux pour  la Biodiversité, pour le Patrimoine Commun de l'Humanité que constituent notamment les grands parcs nationaux d'Afrique situés en zone de guerre ou de guérilla, d'assurer la sauvegarde des espèces végétales et animales.

Nous reviendrons bientôt ici même sur cette suggestion pour mieux la définir et susciter, sur ce Blog, le débat à son sujet.

En attendant , l'on peut consulter le site de la cité des Sciences et de l'Industrie, qui figure parmi les liens de notre Blog aujourd'hui, pour y découvrir la liste complète des signataires de la pétition et , pourquoi pas, y ajouter la vôtre ?

Merci à Pascal Picq d'avoir pris cette initiative.

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Hervé BOULMIER 11/04/2006 17:48

Félicitation pour cette initiative, que je soutiens sans réserve....
 
Hervé BOULMIER