Lire Langénieux-Villard...

Publié le par Michel M. Vital-Aêt



Le livre de Philippe Langénieux-Villard, " Place de la Résistance", paru ces jours derniers aux "éditions Alexandrines",   est d'une lecture agréable et parsemé de réflexions et propositions concrètes, lesquelles alternent de manière stimulante avec les anecdotes tirées de plusieurs décennies d'une vie d'élu riche en expériences et contacts.

Je ne connaissais pas cette personnalité avant d'ouvrir l'ouvrage qui révèle un homme de qualité.

On remarque l' indépendance d'esprit de l'auteur vis-à-vis du "camp" auquel il se rattache - la mouvance UMP en général-, celui-ci n'hésitant pas à exprimer des positions qui sont pour certaines à contre-courant du discours habituel UMP.

Humour, recul par rapport au champ politique, sensibilité perceptible dès que sont évoquées les relations humaines de l'élu alpin dans l'exercice de ces mandats, donnent à l'ouvrage une marque propre, lui donnant la valeur d'un témoignage riche de sens.

Le livre contient dans le chapitre " Demain si je peux" des propositions qui devraient faire parler de l'ouvrage dans des média nationaux : je pense ici à des rubriques politiques d'hebdo type "l'Express" ou "le Point" ou encore à des publications comme "Profession  Politique".

    4 propositions qu'il contient sont en effet fortes et de nature à inourrir le débat sur la nécessaire modernisation du Politique :

        - la systématisation 1) d'une étude d'impact, 2) d'un test de complexité et 3) de la suppression de(s) lois antérieures relatif au sujet traité avant tout vote d'une nouvelle loi à l'Assemblée Nationale ( 3ème paragraphe p.108 );

        - la réduction du rythme de production législative à une loi par semaine (dernier paragraphe p.108 ) afin d'éviter l'inflation législative et d'offrir aux parlementaires le temps nécessaire à un examen serein des textes;

        - la substitution à la réserve parlementaire d'une " dotation budgétaire publique annuelle ” par député, faisant l'objet d'un rapport annuel accessible au citoyen rendant compte de son usage (1er paragraphe p.109 );

        - enfin, en matière de Décentralisation, l'institution d'un principe d'exclusivité de compétence et de financement pour chaque strate de collectivité ( 3ème paragraphe p.113 )

A l’heure où le Président du Conseil Constitutionnel fait de l’hyperproduction législative un des maux que le Président de l’Assemblée Nationale s’accorde à reconnaître comme une des marques de la crise qui atteint la représentation parlementaire, ces propositions extraites du livre de Philippe Langénieux-Villardsont, dans le contexte actuel, vraiment dans l’air du temps ...

( Philippe Langénieux-Villard, "Place de la résistance", Editions Alexandrines , 31 rue Ducoüédic 75014 Paris, 15 euros )

A noter que Philippe Langénieux-Villard possède un Blog, sur over-blog.com, que nous faisons figurer parmi nos liens du jour...

Publié dans le-blogdesvitalaet

Commenter cet article