Paul-Nassim VITAL-AÊT, homme d'influence

Publié le par Michel M.VITAL-AÊT

Nous publions sur ce site des biographies des membres les plus connus de la grande famille des VITAL-AÊT. Sans être le fondateur de la lignée, Paul-Nassim VITAL-AÊT (fils de Wolgang, qui créa le domaine d'El-Aïet, berceau des VITAL-AÊT au Maroc durant 4 générations), est celui auquel est dû le patronyme actuel de la lignée, puisqu'il obtint du sultan de faire ajouter au nom de VITAL le postfixe AÊT, dont la vocation était de rappeler l'ancrage de la famille à son domaine d'El-Aaïet ou El-Aet, près Ksar-El-Khebir.
Nous avons à plusieurs reprises sur ce blog publié des écrits de Paul-Nassim VITAL-AÊT et l'un d'entre nous, dans un texte émouvant, baptisé "L'ombre portée du patriarche" a raconté ses souvenirs d'enfance, marqués par la personnalité du vieil homme, mort en 1928. 
L'ombre portée du patriarche... et L'ombre portée du patriarche (II)


Paul-Na
ssim
VITAL-AÊT
, ne le 29 mars 1855 à Tanger est décédé dans le domaine agro-viticole d'El-Aïet, fondé par son père, Wolfgang VITAL, dans la région de Ksar-El-Khébir, au Maroc, le 7 avril 1928, à l'âge de 83 ans.

Grand propriétaire foncier, éleveur de chevaux, personnalité proche du sultan Moulay Abdel Hafid (1), homme très versé comme lui en théologie, amateur de poésie, auteur de plusieurs ouvrages, Paul-Nassim VITAL-AÊT a fait partie des notables européens influents, issus de familles implantées au Maroc depuis le milieu du XIXème siècle.

Lui même auteur de plusieurs livres, dont une biographie de son père, Wolfgang VITAL, "De Nuremberg à Tanger, itinéraire d'un père", éditée à compte d'auteur chez Maurice GUETTA, libraire à Kénitra (1919), un recueil de poésie, "Terre d'airain", publié en 1922 à Tanger par Romelot et frères, éditeurs-libraires, et un ouvrage, publié également aux éditions Romelot frères (1927), consacré à l'élevage équin, Paul-Nassim VITAL-AÊT a pris part à plusieurs reprises, entre 1907 et 1912, aux négociations secrètes ayant conduit à l'acceptation par le sultan dont il était l'ami, des termes de la convention de Fez du 30 mars 1912.

Franc-maçon, il est selon toute vraisemblance un de ceux qui ont incité le sultan Moulay Abdel Hafid à se faire initier et il restera en contact épistolaire avec lui jusqu'a sa mort.

C'est à Paul-Nassim VITAL-AÊT qu'est du l'ajout au nom propre VITAL, déformation orthographique de VIDAL, de l'appendice patronymique AÊT, qui rappelle l'ancrage des VITAL au domaine d'El-Adjet ou El-Aiet ou encore El-Aet, près Ksar-El-Khébir, dont l'orthographe a varié au fil des siècles, à lire les documents d'archives encore existants consacrés à domaine.

Les VITAL-AÊT sont aujourd'hui plus de 300, répartis sur 3 continents : Afrique (Maroc, République centrafricaine et Somalie), Amérique (Argentine) et Europe(France, Allemagne).

(1) Sur le sultan Moulay Abdel Hafid, lire la biographie que lui consacre Wikipédia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Moulay_Abd_al-Hafid

Publié dans le-blogdesvitalaet

Commenter cet article